L’Education de tes Enfants-Comment éduquer les enfants-Responsabilité des parents

Posté par unelarmemillesourires le 26 septembre 2011

Mon fils,  Laisse-moi te parler de l’éducation que tu donneras à tes enfants, mes grands enfants. Je tiens beaucoup à leur éducation car je ne veux pas avoir des parasites dans ma famille.  Mon fils, 

chéris mes grands enfants comme je t’ai  toujours chéri. Tes enfants ont besoin d’affection, d’amour, de tendresse. Tes enfants doivent être ton miroir comme j’ai fait de toi mon miroir.  Fais-les grandir dans la tendresse. Ne les frappe surtout pas car ce n’est pas dans la violence que tu les éduqueras. Frapper un enfant n’est pas une solution pour son éducation. 

Sais-tu que pour une aiguille de cent francs tu peux donner à l’enfant un coup qui te coûtera des centaines de milles.  Choisis donc entre perdre cette aiguille et te donner la grande peine de dépenser des dizaines de milles de francs CFA. 

Ne traumatise surtout pas les enfants car ils n’ont pas besoin de ça pour grandir.  Accorde à tes enfants de la tendresse qu’ils ne pourront jamais trouver ailleurs. Prouve leur qu’ils sont toujours en sécurité avec toi. 

Montre leur que quelque soit ce qui arrivera, si tu es là, tout va s’arranger. Ils doivent croire en toi de telle sorte que quand ils sont malades, le simple fait que tu poses ta main sur eux, la foi qu’ils auront en toi puissent les guérir. C’est ainsi qu’ils apprendront à t’écouter pour ne pas perdre cette tendresse. 

Je t’avoue que si ton enfant fuyait la maison parce qu’il est trop frappé, tu seras le premier à le rechercher partout et tu seras le premier à te culpabiliser. Frapper un enfant n’aura pas pour effet de l’éduquer. Au contraire, il apprendra à te craindre, ne s’exprimera plus ouvertement. C’est un traumatisme. 

Amène les enfants à l’église tous les jours que tu y vas. Prie avec eux à la maison tous les matins et tous les soirs. Fais-toi du temps pour être avec eux. Fais-toi connaître auprès de tes enfants. Raconte-leur des histoires drôles, les histoires des grands hommes, l’expérience des grands hommes. Donne-leur des cadeaux quand ils réussissent leurs examens, ils chercheront à faire plus pour mériter d’autres cadeaux. 

Fais-leur des cadeaux d’habits et sois leur architecte

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Suis ton chemin lentement-ne te presse pas dans la vie-qui marche lentement va sûrement

Posté par unelarmemillesourires le 26 septembre 2011

Mon fils, dans ta vie ne cours pas car si non tu manqueras tes objectifs. Surtout ne perds aucune seconde dans ta vie car chaque seconde de la vie compte. Ne regrette pas de n’avoir pas eu comme le voisin, tu risqueras de développer un mauvais sentiment.  Tu sais, mon fils, la sorcellerie n’est pas un bâton, ce n’est pas un arbre non plus. C’est plutôt un mauvais sentiment dont on se nourrit de quelqu’un.  Réussis dans ta vie et tu échapperas à la sorcellerie.  Tu sais, quand on ne réussit pas dans la vie, on se plaint beaucoup. On plaint les cadets, on plaint les parents, on plaint tout le monde. Ces plaintes développent un sentiment négatif et c’est ainsi qu’on développe la sorcellerie.  Une famille dans laquelle tous les enfants ont réussi n’aura pas beaucoup de problèmes. Quand un frère meurt, ceux qui restent donnent tout aux enfants et les enfants orphelins vivent heureux. Mais dans le cas contraire, vous pouvez imaginer la suite.  Ta réussite est le meilleur héritage que tu puisses avoir. N’attends pas les parcelles, les voitures et autres. Attends au contraire l’orientation.  Ne va pas vite dans la vie. Ceux qui ont couru avant toi ont fini par dépasser les objectifs pour se retrouver au « Pays-bas ». 

Tu sais pourquoi les gens pratiquent beaucoup de magie aujourd’hui ? C’est parce qu’ils veulent récolter ce qu’ils n’ont pas semé.  Tout le monde veut devenir riche et pourtant même selon le plan de Dieu, tout le monde ne peut pas être riche au même moment. Construis ton futur aujourd’hui en faisant tes études ou en apprenant un métier et tu verras que ta récolte sera abondante. 

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

Les jeux du hasard-Lotérie-Ruine-Contraire à la volonté de Dieu-Patrick LOKO-Mister Pat

Posté par unelarmemillesourires le 15 septembre 2011

Les jeux de hasard  Mon fils,  Je me moque de ceux qui jouent aux jeux du hasard qu’ils croient être des jeux de chance. Ils ne sont normalement pas des jeux de chance car la chance n’est pas obligée de passer par les canards ou les chevaux par exemple.  Mon fils, imagine. 

Regarde ceux qui jouent aux jeux sur les courses des chevaux. Tu vas miser pour un cheval que tu ne connais pas et lui-même ne te connaissant pas n’aura pas pitié de toi dans sa course.  Si tu veux déchirer ta chemise, continue. Il y a même de ceux qui vendent des numéros disant que ceux-ci seront à l’arrivée. Et s’ils sont conscients qu’ils peuvent donner des numéros qui seront à l’arrivée, pourquoi ne jouent-ils pas eux-mêmes ? Ils n’ont peut être pas besoin d’argent.  Imagine encore quelqu’un qui va voir un féticheur pour signer un pacte. On lui met en face d’un coq à qui on donne des arachides, le nombre d’arachides consommées correspondant au nombre d’années de vie accordé. Comment les gens peuvent-ils être insensés jusqu’à remettre leur vie entre les mains d’un coq ? L’Homme restera donc ce qu’il est et nous périssons faute de connaissance.  Pourquoi les gens minimisent-ils leur vie ? Une vie qu’on donne à un coq doit vraiment être minable.  C’est pourquoi, mon fils, je te dis de ne jamais minimiser la vie et surtout de ne jamais minimiser les gens. Quelque soit ce qui peut t’arriver dans ta vie, ce qui compte c’est la finition. Dois-tu souffrir pendant trois ans pour finir heureux dans ta vie ? Je te le préfère que de commencer heureux pour finir malheureux. Sais-tu ce que l’autre deviendra pour que tu te moques de lui ? la vie que tu vois est pleine de surprises. Prend toute personne que tu rencontres comme tu te prends car on ne sait jamais ce que l’autre deviendra demain puisque la destinée de tout un chacun est cachée dans les mains de Dieu. 

Publié dans Non classé | 8 Commentaires »

Les lamentations-Pourquoi te lamenter-Ne pleure pas-Pourquoi pleurer-reste calme-Ne panique pas-Patrick LOKO-Mister Pat

Posté par unelarmemillesourires le 15 septembre 2011

Mon fils,  Ne te lamente pas trop comme font certains que je connais. Ils sont toujours plaintifs, toujours larmoyants.  Les larmes n’arrangent rien puisqu’elles n’ont rien arrangé depuis que le monde est monde.  Mon fils,  Je sais que certains événements de la vie arrivent au moment où ils ne devraient pas arriver. Peux-tu comprendre la mort d’une mère pour un enfant ?  En plus, si tu deviens riche et que tu perds un parent dans les jours qui suivent, tu peux déjà imaginer ce que les gens diront, ce que les gens imagineront.  De même si tu deviens riche et que tu divorces d’avec ta femme. Que ne diront-ils pas ceux qui ont toujours eu quelque chose à dire même là où les sages n’ont rien pensé ? C’est pourquoi je t’ai toujours dit de faire attention à ta vie et surtout de ne jamais prendre en compte ce que les gens mettent comme obstacles sur tes chemins car le monde est un combat, une lutte d’où seuls les forts sortent victorieux. Il n’ya pas de stratégie pour vaincre la vie mais il faut avoir la force de lutter contre ces obstacles.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les héritages-En Afrique ça divise-Quel est le meilleur héritage-Héritier-Patrick LOKO-Mister Pat

Posté par unelarmemillesourires le 15 septembre 2011

Mon fils, 

Je t’ai souvent parlé de l’héritage. Les enfants d’aujourd’hui, les familles d’aujourd’hui n’attendent que la mort de quelqu’un pour hériter ? C’est bien vrai que c’est un droit mais ce n’est pas un devoir de ne faire que des héritiers. 

L’héritage détruit les familles. C’est un point crucial dans la construction d’une famille. Peux-tu imaginer ce qui se passera après ta mort ? Moi, ton père, je ne sais pas encore ce que vous deviendrez après ma mort, voilà pourquoi je m’efforce de faire que vous réussissiez. 

Les biens matériels ne sont pas un héritage consistant. Ceux qui héritent, n’ayant pas souffert pour hériter, finissent par vendre tout ce qu’ils obtiennent et après qu’est ce qui remplace si ce n’est la haine et la sorcellerie ? 

Ne cherche pas à diviser des enfants ou des familles déjà unis. Un proverbe de chez nous dit « qu’il faut accepter le rat et la souris ». Alors, quand tu peux, construis pour les enfants, construis aussi pour la famille. Ne suis pas la tradition européenne qui ne considère que les deux parents et les enfants. La coutume africaine admet une famille élargie. Cela est tout à fait normal. Tu es né dans une famille, tu dois travailler pour elle. Tu dois aussi travailler pour tes enfants car c’est toi qui les as appelés au monde. 

Mon fils, 

Je te recommande un meilleur héritage et pour toi, tes enfants et pour tes neveux : la réussite. Si tous peuvent parvenir, tu ne regretteras rien. Surtout, laisse-les vivre ensemble pour créer cette complicité qui les fera taire quand la haine voudra surgir. 

Donne ton temps, ton énergie, ton intelligence et ta sagesse à leur réussite, tu ne le regretteras pas. Ne sois pas comme les vieux parents qui rappellent à leurs enfants les souffrances qu’ils ont endurées pendant leur enfance pour aller à l’école. Les moments ont changé et nos villages qui n’étaient pas encore modernes se sont modernisés et là où il n’ y avait pas de moyens de transport, il y en a aujourd’hui. Les moyens que tes parents n’avaient pas ou que tu n’avais pas hier pour aller à l’école, tu en as aujourd’hui. Alors, mon fils, investis-toi pour tes enfants, mes grands enfants. 

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

123
 

Softiz |
lumière divine |
faire & savoir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de Sabrina
| TAUASU FOOU
| robinlegalgo